Top news

Ils y rencontrent en 1989 Kevin Bright, producteur et créent Dream. Sa chanson la plus connue est Smelly Cat (traduite en français par Tu pues le chat ). Rachel..
Read more
Bonjour, Coquine sur Auvergne recherche un plan cul rencontre avec un mec qui a des couilles et qui est partant pour une aventure passagère. Cela ne fait aucun doute..
Read more

Le viol site de rencontre


le viol site de rencontre

Willy. Seules quatre jeunes femmes se sont constituées partie civile - trois dentre elles, présentes mardi matin, se sont assises face à lui. Dans la matinée, le représentant de l'accusation avait demandé quinze ans de réclusion, "compte tenu du nombre de victimes, de leur jeune âge, de ses dénégations systématiques, des termes orduriers dans les messages qu'il leur a envoyés.". Le procès dun homme de 34 ans, accusé davoir violé en 2013 une dizaine de femmes contactées sur des sites de rencontres, sest ouvert mardi devant la cour dassises des Yvelines à Versailles. Le violeur na montré aucun signe de remord. Sa compagne a avoué qu'il avait des besoins sexuels qu'elle n'arrivait pas à satisfaire. Il utilisait deux profils pour séduire des femmes fragiles et isolées. Laccusé avait été interpellé une première fois en juillet 2013 après la plainte dune jeune femme, qui expliquait lavoir rencontré sur le site «Adopte un Mec» et stre rendue le soir mme chez lui aux Mureaux (Yvelines). Lhomme avait été placé sous contrôle judiciaire mais, trois mois plus tard, une deuxième jeune femme rencontrée sur le mme site avait déposé plainte pour viol.

Sur le site de rencontres l'accuse elle aussi de viol. Selon les conclusions de lenqute, Jason Lawrance a fait pas moins de cinq victimes en lespace de quelques années, toutes originaires de différents comtés. Ses profils avaient été signalés mais ils nont pas été supprimés. Voilà une bien mauvaise publicité pour le site de rencontres Adopte Un Mec. Lhomme a été condamné mercredi dernier pour viols, tentatives de viol et agression sexuelle. Mais la soirée romantique sest transformée en cauchemar pour la jeune femme. Il trouvait ses victimes sur "Adopte un mec" ou "twoo.". Deux ans plus tard, il a fait une nouvelle tentative, sans succès. Après quelques échanges, il leur donnait rendez-vous dans des coins assez calmes et il sarrangeait ensuite pour les entrainer à lécart afin dabuser delles. Trois de ces viols se sont déroulés quelques mois après quil ait épousé sa femme, rencontrée elle aussi sur. La jeune femme est allée au commissariat pour raconter sa mésaventure.

«Il va les chercher en voiture. Un an plus tard, il a violé deux autres femmes dans des chambres dhôtel située dans deux autres comtés. Cet habitant de Nanterre (Hauts-de-Seine) est soupçonné davoir agressé une jeune femme avec laquelle il avait fait connaissance sur un site internet de rencontres, dans un appartement du square Henri-Wallon, à Trappes (Yvelines à la fin de lannée 2016. Les internautes ont aussi la possibilité de signaler tout profil «suspect» ou «inapproprié». Mais il soutient que leur relation sexuelle était consentie.


Sitemap